Les gésiers, le confit de canard et le foie gras du Gers, la Daube d’agneau du Lot, les tripoux ou le Roquefort d’Aveyron, la tomme d’Ariège…

La région Midi Pyrénées est l’une des fières représentantes de la gastronomie française, grâce aux nombreux départements qui la composent.

Parmi ces départements, les Hautes Pyrénées et parmi ces spécialités culinaires, la Garbure.

À l’origine, c’est une soupe aux choux et aux morceaux de légumes qui fait partie intégrante de la cuisine gasconne depuis de très nombreuses années. C’était l’aliment quotidien des paysans gascons. Comme dans de nombreuses régions paysannes, la soupe était un moyen de nourrir toute la famille à moindre coût.

La Garbure était donc préparée tous les jours avec les moyens du bord, à savoir ce que le potager et le saloir fournissaient en fonction des saisons. Plus qu’une soupe, certains l’appelle « potée » puisqu’avec le temps, la préparation s’est enrichie de quelques morceaux de viandes.Viandes : porc confit, lard, confit de canard ou d’oie.

Comme la plupart des plats régionaux, la Garbure ne fait pas exception, il en existe une recette par foyer  !

Et puisqu’il faut bien choisir, découvrons la recette traditionnelle de la Garbure de la région Midi Pyrénées ! Temps de préparation : 45 minutes

Temps de cuisson : 2 heures 15

Facilité d’exécution : ****

Ingrédients pour 6 personnes :

– 6 tranches épaisses de jambon de Bayonne

– 6 tranches de pain de campagne

– 3 cuisses de confit de canard

– 3 saucisses de Toulouse

– 300 g de haricots blancs secs

– 200 g de fèves

– 500 g de pommes de terre

– 2 carottes

– 2 navets

– 1/4 de choux vert

– 2 blancs de poireaux

– 1 branche de céleri

– 2 échalotes

– 3 gousses d’ail

– 2 l de bouillon de volaille

– 20 cl de vin blanc sec

– 1 bouquet garni

– 1 cuillère à soupe de persil haché

– 1 cuillère à soupe de graisse de confit de canard

– sel, poivre

Préparation :

– Préchauffer le four à 220° (th : 7/8)

– Faire tremper les haricots dans l’eau froide 24 heures à l’avance.

– Éplucher les carottes, navets et pommes de terre et les couper en gros dés.

– Peler et hacher l’échalote et l’ail.

– Éplucher et émincer les poireaux et le céleri.

– Couper les feuilles de choux en lanières et les blanchir 5 minutes dans l’eau bouillante. Égoutter et réserver.

– Mettre les tranches de jambon, les haricots égouttés et le bouquet garni dans une grande marmite. Ajouter le bouillon de volaille et porter à ébullition. Baisser ensuite le feu et laisser frémir pendant 45 minutes.

– Mettre les cuisses de canard et les saucisses au four pendant 15 minutes en les retournant de temps en temps.

– Après la cuisson, retirer la viande et déglacer le plat avec du vin blanc. Gratter le fond avec une spatule en bois et verser le contenu dans la marmite.

– Faire chauffer la graisse de confit dans une sauteuse, y faire revenir l’ail, les échalotes, les carottes, les navets, le céleri et les blancs de poireaux. Saler, poivrer et ajouter à la marmite, laisser cuire pendant 30 minutes.

– Ajouter le choux blanchi et les pommes de terre. Laisser à nouveau cuire pendant 30 minutes. Ajouter les fèves et compter encore 5 minutes de cuisson.

– Faire griller les tranches de pain et les frotter à l’ail. Les placer dans le fond d’une grande cocotte.

– Retirer la marmite du feux et récupérer les viandes.

– Placer les tranches de jambon sur le pain. Verser le bouillon et les légumes par dessus. Déposer le reste des viandes sur le tout. Persiller.

– Porter à ébullition et laisser bouillir 5 minutes.

– Servir directement dans la cocotte.

Pour régaler vos convives d’un plat typiquement gascon, comptez sur L&V et la recette du vendredi et découvrez les spécialités des Midi-Pyrénées !

Bon appétit !

Retrouvez cette recette sur www.cuineaz.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *