L’Auvergne est une des régions françaises qui comptent le plus de spécialités régionales.

Le Piquenchagne, le Chamberat ou la pompe au grattons dans l’Allier ; le carré de Salers, le Pounti ou le cornet de Muratdans le Cantal ; les lentilles ou la Verveine du Velay dans la Haute-Loire ; et tous les fromages du Puy-de-Dôme (Saint Nectaire, Bleu d’Auvergneou la Fourme d’Ambert) font depuis des siècles la réputation de la région et les belles heures de la cuisine française.

Cette semaine, nous faisons donc étape en Auvergne et plus précisément dans l’Allier avec la recette du Coq au Vin.

C’est un classique dont l’Auvergne, la Bourgogne, la Champagne et l’Alsace revendiquent la paternité. Quoi qu’il en soit, ce plat a une histoire. On raconte que durant la conquête de la Gaule, un chef de clan gaulois aurait fait envoyer un coq à Jules César, par pure provocation, l’animal étant le symbole de la Gaule, et celui de la France aujourd’hui.

En réponse, César aurait invité le trublion à sa table et lui aurait servi son coq cuit dans du vin.

Au final, on faisait du coq au vin dans toutes les régions viticoles de France. Ce qui rendait le plat typiquement régional, c’était le vin qui l’était à coup sûr.

Passons aux choses sérieuses : la recette originale du coq au vin auvergnat !

Temps de préparation : 30 minutes

Temps de cuisson : 2 heures

Temps de pause : 24 heures

Facilité d’exécution : ***

Ingrédients pour 4 personnes :

– 1 coq (entre 800g et 1kg)

– 60 g lardons fumés

– 40 g de saindoux

– 1 verre à liqueur de Marc d’Auvergne

– 150 g de champignons (des cèpes par exemple)

– 75 cl de Châteaugay

– 1 oignon

– 200 g carottes

– 1 bouquet garni

– poivre noir

– 1 cuillère à soupe de vinaigre de vin

– 1 cuillère à soupe de farine

Préparation :

Flamber, vider, nettoyer et découper le coq.

Le mettre à mariner 24 heures avec le Châteaugay et les condiments.

Égoutter les morceaux après le temps de pause et conserver la marinade.

Dans une grande poêle, faire fondre 2 cuillerées de saindoux et les lardons. Faire blondir et réserver.

Rassembler les morceaux de coq dans une cocotte avec une gousse d’ail écrasée et une cuillerée de farine.

Tourner pour les faire rissoler.

À feu vif, flamber au Marc et recouvrir du vin de la marinade. Saler.

Faire cuire à feu doux deux bonnes heures.

En fin de cuisson, retirez les morceaux, réserver au chaud.

Laisser épaissir et réduire.  Passer la sauce.

Ajouter les lardons et les champignons sauvage.

Laisser mijoter 15 minutes avant de servir très chaud.

A noter : Servez ce plat avec des pommes de terre ou des pâtes fraîches et accompagner d’un vin de Châteaugay.

Il ne vous reste plus qu’à préparer vous même un délicieux Coq au Vin d’Auvergne, pour ravir votre famille et vos amis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *