Les tripes à la mode de Caen, le camembert, la crème fraîche, le beurre, le caramel d’Isigny, la salade cauchoise ou la sauce rouennaise… La Normandie, la Basse ou la Haute, déborde de spécialités en tout genre.

Pas particulièrement diététiques mais incroyablement savoureuses, les recettes typiquement normandes font partie intégrante de la gastronomie française.

D’une manière générale, la Normandie utilise la pomme et ses dérivés pour confectionner ses recettes : cidre ou calvados mais également les produits à base de lait, puisque c’est une région laitière par excellence.

C’est pourquoi L&V consacre la recette de la semaine à la fondue normande. Peu connu parce qu’assez récent, ce plat normand fera des heureux autour des tables hivernales.

En reprenant le principe de la fondue savoyarde au fromage, la Normandie fait avec les produits locaux.

Au lieu d’utiliser des fromages à pâtes dures, comme c’est le cas dans la fondue au fromage traditionnelle, les normands servent les fromages du pays : camembert, Pont l’Évêque et Livarot, des fromages à pâtes molles.

On la consomme avec du cidre, on frotte le poêlon à l’échalote et on remplace le kirsch par du calvados ! A la normande !

Concrètement c’est une sorte de condensé de produits normands !

Voici donc la recette de la fondue normande !

Temps de préparation : 20 minutes

Temps de cuisson : 20 minutes

Facilité d’exécution : ****

Ingrédients pour 4 personnes :

– 1/2 camembert de Normandie

– 1/2 Pont l’Évêque

– 1/2 Livarot

– 300 g de pain découpés en cubes

– 1/4 de cuillère à café de fécule

– 50 g de crème fraîche

– 10 cl de lait

– 2 cl de Calvados

– Sel, poivre, muscade

Préparation :

Enlever la croûte des fromages et les couper en dés.

Frotter le fond d’un poêlon à fondue avec l’échalote écrasée et déposer le fromage.

Diluer la fécule dans le lait et incorporer dans le poêlon.

Faire chauffer à feu doux sans cesser de remuer.

Ajouter la crème fraîche et un peu de muscade. Saler et poivrer.

Porter à ébullition sans cesser de remuer jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène.

Quand l’ébullition commence, placer le poêlon sur son réchaud au centre de la table et déguster avec de petits cubes de pain.

À noter : Penser à mélanger assez régulièrement pendant le repas, pour que le mélange ne cesse pas d’être homogène.

Enlever les croûtes est une étape importante car celles ci ne fondent pas.

Vos convives apprécieront quelques charcuteries pour accompagner cette fondue, comme de l’andouille de Vire par exemple et un cidre sec.

Bon appétit !

Retrouvez cette recette sur fr.wikibooks.org .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *